درس Le chevalier double de Théophile Gautier – Fiche de lecture – اللغة الفرنسية

abdelouafi

Administrator
Remarque: Cliquez sur l'image pour la visualiser
درس Le chevalier double de Théophile Gautier – Fiche de lecture – اللغة الفرنسية
Le chevalier double de Théophile Gautier - Fiche de lecture
Le chevalier double - Fiche de lecture

Titre: Le Chevalier Double.

Date de parution: 1840.

Genre litteraire: Nouvelle fantastique.

Lieu de l'action: L'histoire se passe dans un château des pays nordiques.

Temps de l'action: Depuis la tempête jusqu'à l'âge de 15 ans.

Auteur: Théophile Gautier, est un poète, romancier, peintre et critique d'art français. Issu d'une famille de petite bourgeoisie, il est né le 30 août 1811 à Tarbes. Sa famille déménage ensuite à Paris.

En 1820, Gautier passe brièvement par le lycée Louis-le-Grand, avant d'en être retiré par ses parents, car il n'a pas pu supporter l'internat. Il rejoint alors le collège Charlemagne, où il rencontre Nerval avec lequel il nouera plus tard des liens très forts d'amitié. Cette amitié sera si étroite qu'ils deviendront intellectuellement comme deux frères jumeaux.

Théophile se destinait initialement à une carrière de peintre, mais le 27 juin 1829, il fit une rencontre décisive, celle de Victor Hugo, qui lui donna aussitôt le goût de la littérature (c'est Nerval qui le présenta à Victor Hugo). L'année suivante, fidèle à Hugo, il participa à la bataille d'Hernani, vêtu d'un gilet rouge qui restera célèbre.

Vers la fin de l'année 1830, Gautier commença à participer aux rencontres du «petit cénacle», petite communauté qui se composait d'étudiants en beaux-arts, épris de littérature nouvelle. Le «Petit Cénacle» rend hommage, par son nom, au Cénacle de Victor Hugo.

C'est le 4 mai 1831 que le Cabinet de lecture publia « la cafetière », son premier conte fantastique.

En 1833, le poète écrit «Les Jeunes-France». L'œuvre revient sur la vie des artistes qui composent le Cénacle.

En 1836, Gautier édita son premier article dans «La Presse», le nouveau journal d'Émile de Girardin. Sa collaboration à «La Presse» se poursuivra jusqu'en 1855; il y publiera environ deux cents articles comprenant critique d'art, critique littéraire, récits de voyage, œuvres narratives. À partir de 1855 il se consacra au «Moniteur universel» jusqu'en 1868.

Gautier écrivit quelque mille deux cents articles, tout en se plaignant du joug quotidien de la presse qui était son seul véritable gagne-pain mais qui était aussi un obstacle matériel à la réalisation d'une œuvre littéraire.

Théophile Gautier fréquente le salon littéraire de la princesse Mathilde, dont il est fait bibliothécaire. Il croise alors Sainte-Beuve ou encore Prosper Mérimée, les frères Goncourt, mais aussi des scientifiques comme Pasteur et Claude Bernard...

Baudelaire se déclare comme son disciple et lui dédie ses «Fleurs du mal».

Gautier a une liaison avec Eugénie Fort. Ils auront un fils ensemble: Charles-Marie Théophile né le 29 novembre 1836. Gautier se refusant à épouser Eugénie est provoqué en duel par le frère de sa maîtresse, duel finalement évité sous la condition de la reconnaissance de l'enfant, ce que fait Gautier le 7 décembre.

Dans les décennies suivantes, Gautier voyage énormément: en Espagne (1840), en Algérie (1845), en Italie (1850), en Grèce et en Turquie (1852), en Russie (1858), en Egypte (1869)... À chaque fois, il publie des textes au retour.

En 1857, il s'installe avec sa compagne Ernesta Grisi (la sœur de Carlotta) et ses filles Judith et Estelle à Neuilly-sur-Seine. Il y reçoit Baudelaire, Dumas, Flaubert...

En 1862, Gautier est élu président de la Société nationale des Beaux-arts. Mais cela provoque bien des jalousies, et il échoue trois fois à son entrée à l'Académie française.

À sa mort, survenue le 23 octobre 1872, Victor Hugo et Mallarmé témoignèrent simultanément de l'importance de cet écrivain par deux poèmes qui furent réunis sous le titre de Tombeau de Théophile Gautier (1873).

Gautier se déclara toujours fidèle aux choix esthétiques qu'il avait faits en 1830: sa théorie de «l'art pour l'art». L'art doit demeurer indépendant de la morale et de la politique. Pourtant, même si son œuvre évolua vers une esthétique formaliste, il resta, en son âme, romantique jusqu'à la fin.

Théophile Gautier a écrit:

-Huit romans comme «Mademoiselle de Maupin» et «Le Roman de la momie».

-Une trentaine de contes et nouvelles, pour la plupart de nature fantastique comme « Le Chevalier double » et «La Toison d'or».

-Des biographies de compositeurs comme «Mozart» et «Chopin».

-Des poésies comme «La Comédie de la mort» et «Émaux et camées».

-Des ballets et du théâtre comme «Une larme du diable» et «Paquerette».

-Des récits de voyages comme «Constantinople» et «Voyage en Russie».

Les personnages de la nouvelle:

-Edwige: femme du comte Lodborg. Elle est triste et pleure tout le temps.

-Le comte Lobdorg: époux d’Edwige.

-Oluf: fils d’Edwige et du comte Lodborg.

-L’étranger: maître chanteur avec sa harpe et son corbeau. Il demanda l’hospitalité au château un jour de tempête et y resta longtemps. Edwige a beaucoup pleuré après son départ.

-Le mire: médecin qui tire l’horoscope au petit Oluf.

-Le prêtre qui a confessé Edwige avant sa mort.

-Les deux chiens géants d’Oluf: Murg et Fenris.

-Mopse: le cheval d’Oluf à forme d’éléphant.

-Dietrich: le fidèle écuyer d’Oluf.

-Brenda: la jeune châtelaine qui va épouser Oluf.

-Le chevalier à l’étoile rouge: le double maléfique d’Oluf.

Schéma narratif:

Situation initiale: la vie au château avant l’arrivée du bohémien.

Elément perturbateur: l’arrivée du bohémien avec sa harpe et son corbeau luisant.

Dynamique de l’action: Edwige est séduite par le bohémien, la naissance d’Oluf avec les yeux noirs du bohémien, la dualité d’Oluf, la mort de ses parents, l’amour d’Oluf pour Brenda.

L’action équilibrante: le combat d’Oluf avec son double et la disparition de chevalier à l’étoile rouge et de ses corbeaux.

Situation finale: La victoire du bien sur le mal; le retour d’Oluf à son château avec sa fiancée et la métamorphose de la couleur de ses yeux.

Résumé de la nouvelle le Chevalier Double:

L’histoire se déroule dans un château des pays nordiques. Le narrateur raconte un phénomène étranger. Le héros appelé le compte Oluf à un double maléfique. L’histoire de se double remonte au passé. La mère du héros appelé Edwige vivait dans un château. Un soir, un étranger à demandé l’hospitalité pour échapper à une tempête, il fut reçu et y resta longtemps. L’étranger qui était bohémien et maître chanteur, avait un corbeau luisant qui battait la mesure sur l’épaule de son maître. Le bohémien séduisait par ses paroles sibyllines la jeune Edwige qui était mariée au compte Lodborg. Ce dernier espérait avoir un garçon. Son vœu fut exaucé, le petit Oluf est né. Il ressemblait étrangement au maître chanteur. Oluf est né sous une étoile double, l’une vert et l’autre rouge. L’enfant fut difficile de caractère. Doux comme un ange et étranger comme un diable. Quand il a eu 20ans, il s’est préparé pour voire la femme qu’il aimait. Il traversa la forêt sur son cheval Mopse avec ses deux chiens géants Murg et Fenris. Brenda, pose une seul condition pour accepter l’amour d’Oluf : Ce dernier doit tuer son double. En retournant la voir le lendemain, le héros rencontre son double, le tue dan un combat de titans et ramène sa fiancée chez lui. Donnant raison à la prédiction du vieux Comte Lodbord, l’étoile verte l’a emporté sur l’étoile rouge. Les yeux noirs D’Oluf métamorphosèrent en azur, couleur de réconciliation céleste au grand bonheur de Lodborg souriant dans son tombeau et pour la paix de l’âme d’Edwige



 

Attachments

  • درس Le chevalier double de Théophile Gautier – Fiche de lecture – اللغة الفرنسية.docx
    394.2 KB · Views: 111
  • درس Le chevalier double de Théophile Gautier – Fiche de lecture – اللغة الفرنسية.pdf
    114.5 KB · Views: 138
Top