1. This site uses cookies. By continuing to use this site, you are agreeing to our use of cookies. Learn More.

MODULE Réseaux et Protocoles

abdelouafiOct 18, 2016

    1. abdelouafi

      abdelouafi Administrator Staff Member

      Messages:
      267
      Likes Received:
      8
      Trophy Points:
      18
      Joined
      Sep 13, 2016
      MODULE Réseaux et Protocoles
      1èreAnnée du Cycle d‟ingénieur
      Les télècommunications  Bref Historique  La normalisation dans les télècommunications

      Objet des télécommunications

      Toutes les techniques (filaires, radio, optiques,…) utilisés pour le transfert d‟information quelque soit sa nature : – Symboles – Écrits – Images fixes ou animées – Son – …  Les télécommunications ont évolués au fil du temps – Télégraphie – Téléphonie – Internet  Évolution rendu possible grâce aux innovations technologiques

      L‟histoire moderne des télécoms commence en 1832  1832 date où le physicien Morse eut l‟idée d‟un système de transmission codée – Les codes sont dits alphabets de Morse – Les premiers essais en 1837 – Le dépôt de brevet en 1844

      Le Morse Telegraph :
      Le système utilise des relais éléctromécanique pour la restoration des signaux.

      La télégraphie et le longue distance
       Marconi (1874-1937) réalisa en 1899 une première liaison télégraphique par onde hertzienne entre la France et l‟Angleterre  Lee Forest (1873-1961) avec l‟invention de la triode ouvrit la voie des communications longues distances.  La première liaison transocéanique fut réalisée en 1927.


      Le téléphone
       Graham bell en 1876 dépose le brevet du système téléphonique – Eliska Gray le fait aussi deux heures après

      La numérisation  Le principe de numérisation fut décrit par Alei Reever en 1938  L‟évolution du numérique fut accélérée par les progrès de l‟électronique et l‟arrivée du transistor (bardeen, Brattain, Shockley des laboratoires Bell).  Le premier câble transocéanique fut posé en 1956 avec 15 répéteurs immergés.

      La révolution Électronnique (1970-1980)
      Integrated circuits (“chips”) rend l‟éléctronique à la portée.  les ordinateurs deviennent trés performants  Mini & microcomputers deviennent grand public  les Digital techniques offrent de meilleur rapports Prix/performance pour les applications son

      Le satellite
       En 1962 le premier satellite Telstar 1 autorise la première liaison de télévision transocéanique  7 ans après, on peut vivre en direct les premiers pas de l‟homme sur la lune

      Les années 70 : les données arrivent
      1971 : Communication par réseau (15 noeuds), invention du E-mail.  1972 : Connexion facile et libre des ordinateurs  1973 : Global Networking est une réalité  1974 : Paquets deviennent le mode de transfert  1976 : Reine Elizabeth envoie un e-mail.  1977 : Réussite du E-mail, Internet est une réalité (+ 100 hosts).

      La normalisation
       Ensemble de règles destinées à satisfaire un besoin de manière similaire  Dans la technique, elle assure – la réduction des coûts d‟étude, – La rationalisation de la fabrication – Conquête d‟un marché plus vaste  Pour le consommateur – Garantit l‟inter fonctionnement – L‟indépendance vis-à-vis du fournisseur – La pérennité des investissements


      La normalisation et les Télécoms
       Elle est issue et prise en charge par plusieurs organismes – Groupements de constructeurs – Groupements d‟organismes de recherches – La normalisation couvre tous les domaines de la communication – La normalisation ne s‟impose pas par le règlement mais par l‟utilisation  Les groupements de constructeurs – ECMA – EIA – ATM Forum – Frame Relay forum

      La normalisation et les Télécoms  Les organismes nationaux – AFNOR (Association française de normalisation) – DIN (Deutsches Institut fur Normung) – BSI (british Standard Intitute) – ANSI (American National Standard Institute)

      La normalisation et les télècoms
       Les organismes internationaux – ISO (Organisation internationale de normalisation) – UIT (Union internationale des télécommunications) – IETF (Internet Engenering Task Force) – ETSI (European Telecommunications Standards Institute) – IEEE (Institute of Electrical and Electronics Enfiners) – ISOC (Internet Society) – CEN ((Comité Européen de Normalisation)

      ISO
       Organisation non gouvernementale créée en 1947 et située à Genève, l‟ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d‟organismes nationaux de plus de 130 pays.  Elle a vocation à élaborer des normes pour l‟ensemble des activités industrielles.  ISO est un nom qui a été choisi en pensant au grec isos qui signifie « égal », probablement parce que tous les industriels et les consommateurs sont égaux face à une norme

      Ses membres sont répartis en trois catégories : – les comités membres participants : organismes nationaux (un seul par pays) les plus représentatifs de la normalisation dans leur pays. C‟est le DIN (Allemagne), l‟ANSI (États-Unis), l‟AFNOR (France), le BSI (Royaume-Uni), etc. ; – les membres correspondants : en général, ce sont des organisations dans des pays qui n‟ont pas complètement développé leur activité nationale en matière de normalisation. Les membres correspondants ne prennent pas une part active aux travaux mais en sont tenus pleinement informés ; – les membres abonnés : en général, des pays en voie de développement qui n‟ont pas les moyens d‟avoir une politique active de normalisation mais qui souhaitent néanmoins être tenus informés des résultats acquis.
      Les travaux techniques de l‟ISO sont complètement décentralisés : – pratiquement rien de technique ne se fait à Genève. – les travaux sont menés au sein de près de 3 000 comités techniques, sous-comités et groupes de travail qui comptent au total plus de 30 000 experts. – les experts ne sont pas des « fonctionnaires de la normalisation » employés à plein temps par l‟ISO mais, bien au contraire, proviennent • des milieux industriels, • des instituts de recherche, • des ministères, • des associations de consommateurs • ou encore d‟autres organisations internationales.

      Chaque comité technique (TC) ou sous-comité (SC) est placé sous la responsabilité d‟un président et d‟un secrétaire. – Le rôle plus particulier du président est de favoriser la recherche d‟un consensus. Une norme, en effet, doit être le résultat d‟un consensus. – Il vaut mieux avoir une norme d‟un moindre niveau technique mais acceptée par tous plutôt qu‟une norme exceptionnelle du point de vue technique mais qui risquerait de ne pas être appliquée largement : le but de la normalisation, rappelons-le, est de faciliter les échanges et d‟ouvrir les marchés et non de conforter la position de tel ou tel industriel.  Le secrétariat central, à Genève, a pour rôle d‟assurer la bonne circulation des documents mais aussi de clarifier les points de procédure ou les problèmes administratifs que lui soumettent les secrétaires et les présidents de comités techniques. Il est également responsable des soumissions aux votes des comités membres des projets de normes et des normes définitives ainsi que de leur publication.
       

      Attached Files:

      Last edited: Dec 14, 2016
      Loading...

Share This Page

Share